Sanctuaire Sainte-Thérèse (Paris 16e)

Le sanctuaire thérésien de Paris

Un petit mot sur la Fête de la Trinité

Autour de la table du cénacle, Jésus conviait ses amis à un repas de fête, un repas de communion. Rompant le pain, il le reçoit d’un autre et le partage. Pour ouvrir à la plénitude du mystère il appelle la présence de l’Esprit. Livrant son corps d’homme Dieu, il introduit celui qui le partage à la table du Dieu communion. Nulle confusion, entre le Père et le Fils et pourtant nulle distance, le souffle de l’Amour les unit.
Et si, confesser le Dieu Trinité et devenir homme de communion n’était qu’une même Parole offerte à un monde en attente d’unité et de paix ?

P. Louis CESBRON

Réecoutez Le Père Daniel Ange (Soirée T* 19.05.2015)

P1120011.jpg DA P1110985 P1110982

Vous pouvez dès à présent découvrir ou redécouvrir l’intervention du Père Daniel Ange, fondateur de l’école de prière et d’évangélisation Jeunesse-Lumière, lors de la dernière Soirée T*.

 

   Cliquez ici pour l’écouter

La Pentecôte

Déjà, au soir de la Pâques, Jésus soufflait sur les apôtres et leur communiquait son Esprit. Dans les Actes, Luc nous parle d’un grand coup de vent. Ces hommes angoissés, enfermés sont poussés dehors, au-delà d’eux-mêmes.

Le feu qui les éclaire accompagne leurs pas, ils iront, messagers de cette Lumière qui désormais les inonde, qui réchauffe leur cœur.

Purifiés par l’Eau- Vive, ouverts à la vie de Dieu, ils sont devenus les porteurs du nom du Père et de Jésus, d’un Amour offert.

P. Louis Cesbron

Rappel : Soirée T* avec le P. Daniel-Ange ce mardi 19 mai

« Une veillée de prière avec Thérèse. Laissons-la nous guider sur le chemin des Béatitudes. Aujourd’hui nous osons relire l’invitation lancée aux persécutés, à cause du nom de Jésus. Dans le cœur de Thérèse, un grand désir : ne laisser aucune goutte du sang de Jésus se perdre, et pour cela, être prête à donner son sang pour Lui. Des amis l’accompagnent : Cécile, Agnès, Théophane Vénard. Pour elle, ce sera le martyre au goutte à goutte. Tout devient occasion pour que sa vie soit donnée. »

P. Louis Cesbron

Haut de page