Sanctuaire Sainte-Thérèse (Paris 16e)

Le sanctuaire thérésien de Paris

Temps de l’Avent : 29 novembre -24 décembre

Publié le 02 Déc 2015

couronne_avent_m0Ad veniat : Il advient.

Chacun est invité à se tenir prêt pour la rencontre avec celui qui visite son peuple.

Est-il plus grande chance offerte ?  le Seigneur a choisi de prendre notre condition humaine, de se faire l’un de nous, ainsi nous pouvons le connaître.

Nous comprenons dans le même temps combien nous lui sommes précieux, il accepte d’être le plus petit, il se rend tout proche, se fait dépendant de nous. Ouvrons-nous à ce grand mystère, c’est en Sauveur qu’il se donne à découvrir.

P. Louis Cesbron

J-10 avant le début des Féeries d’Auteuil 2015 !

Publié le 25 Nov 2015

10ème édiVisuel affiche Féeries 2015tion des Féeries d’Auteuil

Un bel aperçu son et images en vue des préparatifs de Noël

Cliquez, regardez, partagez !

 

 

Prochaine Soirée T* : mardi 24 novembre

Publié le 04 Nov 2015

24 nov Visuel

 

Nous vous attendons très nombreux le mardi 24 novembre à l’occasion de notre prochaine Soirée T* (soirée de prière thérésienne).

Notre invité sera le père Christian Mahéas (Prêtre accompagnateur de l’Arche) .

Le thème de cette soirée sera :

« Je ne puis craindre un Dieu qui s’est fait si petit. Il n’est qu’amour et miséricorde ».

 

Au programme : louange, enseignement, intercession, adoration auprès des reliques de la Petite Thérèse.

Pensez à inviter vos amis à cette belle soirée !

Tous Saints !

Publié le 03 Nov 2015

Le saint,
Je l’ai rencontré
Dans les livres de mon enfance
Tout épris de son Seigneur,
Tout aimant de ses proches.
Pourtant, il n’était qu’un saint de papier !

Le saint,
Je l’ai croisé
Dans l’église de mon quartier,
Tête tournée vers le ciel,
Mains ouvertes pour le pauvre.
Pourtant, il n’était qu’un saint de plâtre !

Le saint,
On m’a demandé de veiller sur sa dépouille,
Dans un sanctuaire qu’il a édifié
Pour une amie de cœur.
Ensemble, ils se sont ligués pour les petits d’Auteuil.
Pourtant, ses audaces me le rendent lointain, ce bienheureux.

Le saint,
Je l’ai salué sur le trottoir
Toute chargée d’un retour de marché,
Pas de temps pour souffler,
Le service des siens n’attend pas.
Ceinte du tablier elle est la sainte du quotidien.

Le saint,
Je lui ai souhaité le bonsoir
Au terme d’une longue journée de labeur
Tissée de joies partagées, de peines endurées
Visage marqué de fatigue
Il va, la nuit tombée retrouve sa famille, sainte !

Le saint,
Je l’ai côtoyé,
Dans ces rencontres imprévisibles,
Dans ces services insignifiants,
Pourtant son coin de ciel au-dedans
Pour l’offrir à d’autres, le saint, des gens de rien !

Le saint,
Si c’était toi, si c’était moi !…

P. Louis Cesbron

Haut de page