Sanctuaire Sainte-Thérèse (Paris 16e)

Le sanctuaire thérésien de Paris

Sanctuaire Sainte-Thérèse

Historique

Premier sanctuaire en France dédié à sainte Thérèse

chapelle_constructionLorsque le père Brottier prend la direction des Orphelins Apprentis d’Auteuil en 1923, l’une de ses premières décisions est de lancer une souscription pour la construction d’une chapelle dédiée à la bienheureuse Thérèse de l’Enfant-Jésus.

« La chapelle que nous avons est insuffisante, laide… Je voudrais en construire une ayant accès sur la rue, spacieuse, belle, servant aux orphelins et aussi à notre quartier et la dédier à la bienheureuse ce serait son premier sanctuaire à Paris même… »

Pourquoi sainte Thérèse ?

Le bienheureux père Brottier a choisi la petite sainte de Lisieux pour protéger « ses » orphelins, comme elle l’avait fait miraculeusement pour lui pendant la guerre 1914-1918. En hommage à cette sainte de 24 ans, exemplaire et reconnue protectrice des jeunes en situation difficile, le sanctuaire parisien est le lieu de l’action apostolique d’Apprentis d’Auteuil auprès des jeunes et du personnel : travail éducatif et spirituel, réconfort intérieur et protection maternelle.

La première messe a été célébrée le 25 décembre 1925 et depuis cette date, la chapelle accueille les nombreux pèlerins qui veulent rendre hommage à Thérèse de l’Enfant-Jésus dans son sanctuaire parisien.

Les reliques

reliques Sainte-ThérèseOuvert toute l’année au public, le sanctuaire Sainte-Thérèse abrite en permanence des reliques de sainte Thérèse, offertes par le Carmel de Lisieux en 1923, ainsi que le tombeau du bienheureux Daniel Brottier. Il est un lieu d’action de grâces et de rassemblement pour tous les amis de Thérèse de Lisieux.

Haut de page