Sanctuaire Sainte-Thérèse (Paris 16e)

Le sanctuaire thérésien de Paris

Cinéma

< Retour à la Semaine Thérésienne


Ciné-débat à 13h30 dans la Salle des Mécènes

« Accueillir l’autre – le Bon Larron » de Laurence Chartier (2016, 26mn)
Rare sont les mains tenues et les regards bienveillants qui aient ceux qui ont commis des crimes ou des délits à prendre un nouveau départ. C’est l’histoire d’une amitié aussi improbable que salvatrice entre deux hommes  que tout semble opposer : Gérard, braqueur multirécidiviste et Henry, agriculteur discret et réservé. L’athée et homme de prière violent. Leur point commun : tous deux sont épris de liberté.
©CFRT/Le Jour du Seigneur

 

Ciné-débat – Spécial Jeunes – à 17h30 dans le Gymnase

« Les enfants de Saint Jean. Un combat à livrer » de Grégoire Gosset (2018, 26mn)
Ce documentaire poignant nous plonge au cœur du quotidien et des questionnements des résidents du centre médico-social Lecourbe (Paris). Ils sont 95 de 5 à 60 ans, partagent leur rapport à la vie et à la mort avec humilité et sincérité. Ils communiquent leur espoir de devenir autonome, leur joie d’être en vie, envers et contre tout. Les accompagnants, médecins, Frères, ostéopathes, infirmières, bénévoles et aumônier imposent également le respect par la profondeur de leur investissement et la justesse de leur regard. 
©CFRT/Le Jour du Seigneur

 


Cinéma à 13h30 dans la Salle des Mécènes

« Les enfants de Saint Jean. Un combat à livrer » de Grégoire Gosset (2018, 26mn)
Ce documentaire poignant nous plonge au cœur du quotidien et des questionnements des résidents du centre médico-social Lecourbe (Paris). Ils sont 95 de 5 à 60 ans, partagent leur rapport à la vie et à la mort avec humilité et sincérité. Ils communiquent leur espoir de devenir autonome, leur joie d’être en vie, envers et contre tout. Les accompagnants, médecins, Frères, ostéopathes, infirmières, bénévoles et aumônier imposent également le respect par la profondeur de leur investissement et la justesse de leur regard. 
©CFRT/Le Jour du Seigneur

 

Cinéma à 16h45 dans la Salle des Mécènes

« Un chœur pour la paix » de Pierre Barnerias (2019, 26mn)
Les attentats de 2015 et 2016 ont secoué la France et réveillé Argenteuil. Les enfants de la Dalle sont révoltés ! Ils se questionnent sur la mort des innocents, la guerre, la haine. Le frère Benjamin, prêtre salésien dont le charisme est la prévention de la violence par l’éducation, est passionné de musique et de Dieu. Avec eux, il lance « Cap Cœur », une chorale multifonctionnelle et multiculturelle et réaliser un clip. Un cercle vertueux, une expérience unique de fraternité, une graine semée qu’il faut laisser pousser.
©TPROD-CFRT/Le Jour du Seigneur

 

Cinéma à 13h30 dans la Salle des Mécènes

« Sœur Emmanuelle, il suffit d’aimer » de Laurence Chartier (2006, 26mn)
« A 98 ans, face caméra, dans un tête-à-tête intimiste avec la réalisatrice, Sœur Emmanuelle déroule les événements marquants de son parcours. Jeune fille coquette, elle renonce aux plaisirs et prend le voile, certaine que c’est en suivant le Christ qu’elle pourra changer le sort des enfants malheureux. Elle raconte avec entrain, l’énergie, la révolte, la force de l’engagement que sa foi en Dieu lui a donné, ses 40 années en Turquie, en Tunisie puis en Egypte. Partager la pauvreté des chiffonniers du Caire lui fait vivre l’Evangile et découvrir le vrai sens du mot « amour », la vraie joie du don. Son credo « Il suffit d’aimer », nous pousse à aller comme elle « en avant » !
©CFRT/Le Jour du Seigneur

 

Cinéma à 16h45 dans la Salle des Mécènes

« Accueillir l’autre – le Bon Larron » de Laurence Chartier (2016, 26mn)
Rare sont les mains tenues et les regards bienveillants qui aient ceux qui ont commis des crimes ou des délits à prendre un nouveau départ. C’est l’histoire d’une amitié aussi improbable que salvatrice entre deux hommes  que tout semble opposer : Gérard, braqueur multirécidiviste et Henry, agriculteur discret et réservé. L’athée et homme de prière violent. Leur point commun : tous deux sont épris de liberté.
©CFRT/Le Jour du Seigneur


Ciné-débat à 15h30 dans la Salle des Mécènes

« Un chœur pour la paix » de Pierre Barnerias (2019-26mn)
Les attentats de 2015 et 2016 ont secoué la France et réveillé Argenteuil. Les enfants de la Dalle sont révoltés ! Ils se questionnent sur la mort des innocents, la guerre, la haine. Le frère Benjamin, prêtre salésien dont le charisme est la prévention de la violence par l’éducation, est passionné de musique et de Dieu. Avec eux, il lance « Cap Cœur », une chorale multifonctionnelle et multiculturelle et réaliser un clip. Un cercle vertueux, une expérience unique de fraternité, une graine semée qu’il faut laisser pousser.
©TPROD-CFRT/Le Jour du Seigneur

 

< Retour à la Semaine Thérésienne

Haut de page